10. sept., 2020

Repose en paix Sébastien

Le président de la FFF rend hommage à Sébastien Desiage, décédé ce jeudi 10 septembre à l'âge de 46 ans des suites d’une longue maladie.

« Nous savions que Sébastien Desiage traversait une épreuve de santé depuis plusieurs mois mais sa disparition est un choc, témoigne Noël le Graët, le président de la FFF. Les arbitres, la Fédération éprouvent une grande tristesse. C’était un homme respecté et apprécié pour ses qualités d’arbitre et d’homme. C’était un passionné et un amoureux du football, du jeu. La Fédération présente ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches ».

Originaire de Saint-Etienne, Sébastien Desiage exerçait au plus haut niveau de l’arbitrage français depuis le 1er juillet 2013. Durant sa carrière, l’arbitre central a dirigé 84 matches de Ligue 1 et 80 matches de Ligue 2. Le premier de sa carrière au plus haut niveau fut la rencontre SM Caen - Valenciennes FC (1-0), le 6 août 2011. L’arbitre de la Ligue Rhône-Alpes Auvergne avait également participé à des rencontres internationales en Ligue Europa ou lors des qualifications de l’Euro 2016.

Sébastien a débuté sa carrière en 1992-1993 au sein du club du FC Saint-Marcellin en Forez (District de la Loire), où il a obtenu sa première licence et jouait avec les moins de 17 ans alors qu’il faisait ses premières armes en tant qu’arbitre.

En parallèle de sa carrière d’arbitre, il a présidé le syndicat des arbitres du football d’Elite (SAFE) de 2017 à 2018, avant de démissionner pour raison de santé.