13. mai, 2020

FIFA : poursuivi par les créateurs du spray pour arbitres, Gianni Infantino risque.... de la prison

Voilà une affaire dont la FIFA se serait bien passée. Pablo Silva et Haine Allemagne, les créateurs du spray utilisé par les arbitres sur les situations de coup-franc, ont saisi la justice contre l'instance dirigeante du football international. Selon AS, les deux hommes accusent la FIFA d'utiliser le spray sans leur consentement et d'avoir violé leur brevet. Le procès a été déposé devant un tribunal brésilien il y a quatre ans et la décision de la justice devrait être rendue dans les prochains jours.
 Pablo Silva et Haine Allemagne demandent 40 M€ de dommages et intérêts alors que Gianni Infantino, patron de la FIFA, encourt un à quatre ans d'emprisonnement. 
« Nous attendons la décision de première instance sur le fond. Nous allons exiger que Gianni Infantino et tous ceux qui y sont liés aillent en prison, en plus de la saisie des avoirs et des comptes », a expliqué Pablo Silva au quotidien espagnol. 

Alors que l'utilisation du spray avait été interdite par un juge brésilien, la FIFA n'y a pas prêté attention et a continué de l'utiliser, sous une autre marque. Affaire à suivre.