7. juin, 2018

Mercato (National 3) : le football bisontin se déchire encore et encore

Cinq joueurs du Racing Besançon ont quitté le club pour le Besançon Football. Le président du RB, Roland Girard, fulmine.                      

En voyant son voisin le Besançon Football faire son marché dans son effectif, dire que, du côté du Racing Besançon, on a n'a pas apprécié relève de l'euphémisme. Ainsi les défenseurs Pillot, El Achak, le milieu Adjakly, l’attaquant Mebrak et le gardien Ontani viennent de quitter le Racing Besançon au profit du Besançon Foot. Roland Girard, le président du Racing, n'apprécie pas la démarche : « Moi, je ne fais la guerre à personne mais j’ai le sentiment que le Racing est une cible. Je ne veux pas des joueurs du BF. Avec cette espèce de concurrence malsaine, le prix du marché des joueurs a doublé à Besançon ». Le président du BF, Samuel Kennel, dément une escalade financière :« Nous ne pensions pas que des joueurs comme Pillot, El Achak, Mebrak et Ontani nous rejoindraient. Ces joueurs voulaient partir du Racing. Les contacts sont récents. Tout s’est fait en peu de temps. Carl Frascaro a mené les négociations avec le staff technique. Je rappellerai au passage que le Racing a aussi pris contact avec nos joueurs Cuenin et Crolet ». En tout cas, Roland Girard voit ses plans contrariés : « J’avais prévu de recruter quatre joueurs en gardant l’effectif pour viser le National 2. Aujourd’hui, il va d’abord falloir recruter pour se maintenir au même niveau ». Et de lancer :  "J’aimerais également que la Ville cesse de ménager la chèvre et le chou pour se positionner clairement comme le maire François Rebsamen l’a fait en son temps à Dijon. On voit où en est le DFCO aujourd’hui".